Rocher de Pierre Encize

Rocher de Pierre Encize

Le site de Pierre Encize est une barre rocheuse surplombant le Sichon sur le bord de la route départementale qui relie Ferrières sur Sichon à Lavoine. Pour bon nombre d’habitants de Ferrières, le nom de Pierre Encize évoque l’oratoire religieux que l’abbé Louis Perrot (1851-1918) y édifia. Peu nombreux par contre, sont ceux qui savent que Pierre Encize était le pseudonyme qu’utilisait l’abbé Perrot lorsqu’il rédigeait ses « impressions d’un montagnard solitaire » sur Ferrières et son passé.

L’abbé Louis Perrot fut nommé curé doyen de Ferrières sur Sichon en 1886, à l’âge de 35 ans, et ce après avoir été successivement vicaire de Saint Gérand le Puy et de Cusset puis curé à Paray sous Briailles. On peut également lire dans le livre de paroisse de cette époque « qu’il avait été nommé curé de Ferrières qu’il ne voulut plus quitter bien qu’on lui eût offert, paraît-il le poste de Lapalisse ».

L’abbé Perrot a publié dans les annales bourbonnaises en 1890-91 des articles sur Ferrières sous le titre « Ferrières à vol d’oiseau ». Il fit paraître par la suite un livre intitulé « Notes sur Ferrières et ses environs ».

Comme on peut le voir sur d'anciennes cartes postales, la barre rocheuse surplombait davantage la route qu'elle ne le fait actuellement. Afin d'en éliminer le danger, ce surplomb fut dynamité dans les années 60.

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2020 | Gérer mes cookies 🍪